A l’école

/// -
C’est ta journée
Mon éphémère
Et c’est ta vie toute entière
Ta journée sera longue et belle
Avant de refermer tes ailes

En parallèle de nos ateliers au domicile des personnes âgées, nous avons imaginé un atelier qui aborde également le sujet de la mort et du temps qui passe avec des enfants de grande section de maternelle.

Au rythme de deux séances par mois, nous nous rendons à l’école pour écrire, avec les enfants, des chansons sous forme de comptines et entretenons une correspondance inter-générationnelle entre les enfants et les personnes âgées participant au projet.

Nous nous rendons compte tous les jours de la pertinence d’aborder le rapport au temps qui passe et à la fin de vie avec le jeune public, déjà traversé de nombreuses questions existentielles et de la simplicité avec laquelle ils peuvent parler de la mort.

Barberine, super maîtresse à l’école maternelle des Bois, a travaillé  tout au long de l’année sur une approche pédagogique autour du cycle de la vie, sous toutes ses formes. (arbre généalogique, livre de vie, cycle  des saisons, différentes espérances de vie chez les animaux, etc.).

Quelques comptines écrites au court de ce cycle d’ateliers:

Prenons le temps :

prenons le temps prenons le temps
tic tac
prenons le temps prenons le temps
tic tac
laissons couler le temps qui s’écoule à la cool

C’est mes grands-parents : 

C’est mes grands-parents
Les parents de mes parents
Ils sont nés bien avant moi
Quand moi je n’existais pas

C’est mes grands-parents
Les parents de mes parents
Mon papi et ma mamie
Les aînés de la famille

Dent de lait

J’ai perdu ma dent de lait
J’ai perdu ma dent
Quand l’autre aura repoussé
Je serai plus grand

Je serai plus grand qu’hier
Plus grand que l’année dernière
Plus petit que l’an prochain
Moins grand que demain matin

Elle est vieille

Elle est vieille parce qu’elle est penchée
Elle porte le sac du marché
Ses cheveux couleur chantilly
Moi je trouve que ça fait joli

Il est vieux comme un marronnier
Sur son visage il y a des traits
Ça fait comme un petit chemin
Moi je trouve que ça lui va bien

Un jour on sera vieux aussi
Je trouve ça bizarre mais c’est la vie
Comme la poutre du temps qui passe
Qui est affichée dans notre classe

Les événements qui ont eu lieu depuis le début du projet : 

Les enfants ont dessiné la journée de leur Éphémère, cet  insecte qui ne vit qu’une journée.

La classe a chanté dans la rue devant la librairie du Dragon Savant (librairie jeunesse située dans le 19e arrondissement de Paris)  les premières chansons écrites avec Marie Tout Court. 

Les enfants ont interviewé  Marie-Thèrèse en visio en lui posant tout un tas de questions passionnantes sur sa vie. Bientôt la rencontre en vrai…

Pour aller plus loin :

Une bibliographie qui propose des histoires extra pour aborder le sujet du temps qui passe avec les enfants :
L’Ephémère de Stéphane Senegas,
Bonjour Madame la Mort de Pascal Teulade,
C’est quoi la mort de Michel Piquemal,
Pochée de Florence Seyvos,
Une chanson pour l’oiseau de Margaret Wise Brown,
Capitaine Papy de Benji Davies,
La vie c’est mortel! de Claire Lecoeuvre,
La croûte de Charlotte Moundlic.

Mon éphémère

C’est ta journée
Mon éphémère
Et c’est ta vie toute entière
Ta journée sera longue et belle
Avant de refermer tes ailes


Texte Marie Renaud / Musique Marc Riou – Marie Renaud

Le blog