Marie-Thérèse

Son Edouard. Sa cuisine. Foutue maladie. Même pas peur de la mort.

76
ans
///
Laisse-moi encore
Laisse-moi tranquille alors
Laisse-moi encore laisse-moi
Au printemps je reviendrai boire au ruisseau
Regarder dans le miroir de l'eau
Les rivières qui sont dessinées sur ma peau
Tant que

Tant que j’ai mes carreaux à faire
Tant que j’ai mon linge à repasser
Tant que j’ai le lit à défaire
La machine à laver à lancer

Tant que coule la cafetière
Tant que je pourrai préparer
Les longues journées d’hiver
Des petits plats pour nous réchauffer

Laisse-moi encore
Laisse-moi tranquille alors
Laisse-moi encore laisse-moi

Tant que je pourrai arroser
Mes anémones et mon orchidée
Tant qu’à travers les rideaux
Je verrai passer les oiseaux

Tant que je pourrai prendre l’air
Sortir les jours de marché
Dire bonjour à la boulangère
Faire mes courses dans le quartier

Laisse-moi encore
Laisse-moi tranquille alors
Laisse-moi encore laisse-moi

Tant qu’y a sa main dans la mienne
Tant qu’y a son bras autour de mon bras
Tant qu’on s’dispute et qu’on s’aime
Tant qu’il y a des hauts et des bas

Tant que mon corps fatigué
Montera les marches d’escalier
Tant que je traverserai
Les orages et les marées

Laisse-moi encore
Laisse-moi tranquille alors
Laisse-moi encore laisse-moi

///


Texte : Marie Renaud / Musique : Marie Renaud / Muse : Marie-Thérèse

Chantemanche

Au printemps je reviendrai boire au ruisseau
Regarder dans le miroir de l’eau
Les rivières qui sont dessinées sur ma peau

Chantemanche Chantemanche
Je reviendrai un dimanche
Chanter l’air de mon enfance
A Chantemanche
Chantemanche Chantemanche
Sais-tu comme tu me manques
Et la maison verte et blanche
De Chantemanche
Chantemanche

En été je reviendrai me reposer
Sous les branches du vieux cerisier
Compter les cernes qui s’enchainent comme les années

Chantemanche Chantemanche
Je reviendrai un dimanche
Chanter l’air de mon enfance
A Chantemanche
Chantemanche Chantemanche
Sais-tu comme tu me manques
Et la maison verte et blanche
De Chantemanche
Chantemanche

En automne je reviendrai me promener
A l’orée du petit bois doré
Respirer les souvenirs de mon passé

Chantemanche Chantemanche
Je reviendrai un dimanche
Chanter l’air de mon enfance
A Chantemanche
Chantemanche Chantemanche
Sais-tu comme tu me manques
Et la maison verte et blanche
De Chantemanche
Chantemanche

En hiver je reviendrai me réchauffer
Au coin de la grande cheminée
Une dernière fois comme autrefois à tes côtés

///


Texte : Marie Renaud / Musique : Marc Riou – Marie Renaud / Muse : Marie-Thérèse

Le blog